Le Burley Nomad – Partir en vélo-camping mieux équipé

Nomad de Burley - Mon attelage complet

Nomad de Burley – Mon attelage complet

Je voulais partir en vélo-camping, mais dans la cinquantaine on est plus douillet et je me voyais difficilement partir comme un plus jeunes avec 3 sacoches et un minimum d’items. De toute façon le projet était d’amener mon chat avec moi, alors j’avais besoin d’une solution plus complète et plus stable. Attention, il faut quand même calculer chaque grammes, car il n’y a qu’un moteur peux importe le vélo et son attelage… et c’est vous avec vos jambes.

J’ai évalué les différentes options disponibles comme la remorque BOB à une roue, la HOMCOM aussi à une roue ainsi que des remorques à deux roues comme l’Avenir ou l’Aosom. Les deux premières sont intéressantes car le cargo est un sac détachable alors il est facile de simplement tout prendre avec soi, mais si je tombais sur le coter à cause d’un déclipage tardif, tout mon attelage tombait avec le chat inclue… pas la solution pour mon projet. Pour les deux autres, l’Avenir à 9 kg avait un design moins intéressant et l’Aosom était beaucoup trop lourde! ( 35 kg).

Mon choix : Nomad de Burley

Finalement c’est le Nomad de Burley avec ses 6.5 kg sont son super-design aérodynamiques que j’ai choisi pour faire du vélo-camping avec un équipement plus élaboré… et le chat! Ultra-léger, capote imperméable à clips super-facile à ouvrir et fermer avec un accès facile par l’avant et l’arrière, très stable sur ses deux roues, il peut transporter 45 kg (100 lbs)! Le Nomad est fabriqué sur le même principe qu’une cyclo-remorque d’enfant. La conduite est fluide avec très peu d’effet de tangage,  en fait je ne l’ai ressenti que dans certaines circonstances à environ 5% du trajet, pour le reste on oublie presque qu’on a une remorque.

Points forts

  • Très léger! 6.5 kg
  • Effet de tangage minimum
  • Très spacieux : H: 43 cm (17″) L: 47 cm (18.5″) P: 81 cm (32″), capacité du cargo : 105 litres
  • Peut transporter 45 kg (100 lbs)
  • Capote imperméable et d’un jaune voyant pour les automobilistes.
  • Clip d’accès facile au cargo.
  • Amarrage et désamarrage rapide au vélo avec une attache sécuritaire.
  • Roues détachables avec un simple bouton poussoir.
  • Si on tombe, la remorque reste bien en place sur ses roues.

Points faibles

  • Plus dispendieux (mais le vaut à mon avis)
  • Le drapeau de signalisation se place plus difficilement si il est équipé du support Cargo Rack optionnel. Mais il entre.
  • Ne se plie pas si équiper du même Cargo Rack.

Conseils

  • Le Nomad est très spacieux alors il est tentant de le remplir, faite tout de même attention de calculer vos grammes et éliminer ce qui n’est pas essentiel… à capacité, 45 kg dans une pente… c’est lourd!
  • Engagé vous avec précaution dans les espaces restreint sur les pistes cyclables (barrières de ralentissements, entonnoirs, dos d’ânes). On a tendance à oublier qu’on a une remorque et ça peut accrocher.
  • Assurés vous de gonfler les pneus, ils sont semi-gonflé à l’achat, le Nomad est très léger alors ont s’en rend compte un coup chargé… J’ai fait 3 km avant de m’en apercevoir, je sentais une résistance que je n’aimais pas pour constater que les pneus étaient moues. Un coup gonflé … ho lala … ça roule!

 

Mon équipement acheté sur Amazon.ca – les liens vers les produits

 

Mon parking à Burley

 

Facile d’accès même avec le Cargo Rack

 

Très spacieux, je l’ai transformé en garde manger durant mon séjour.

 

Voir aussi

BioLite, un must du camping écologique

GoalZero – Sherpa 50 – Ne manquez pas d’énergie

Partir en camping avec minou… une aventure